Xavier Dayer

Né en 1972 à Genève, Xavier Dayer étudie la composition avec Eric Gaudibert et la guitare classique avec Matthias Spaeter au conservatoire de Fribourg, où il obtient son diplôme en 1995. Cette même année, il est finaliste du concours pour les jeunes compositeurs de l'orchestre de chambre de Lausanne et reçoit le prix du Conseil d'Etat de Genève. En 1996, il complète sa formation en suivant les cours d’Heinz Holliger dans le cadre d’une session de composition organisée à Bienne (Suisse) et ceux de Tristan Murail et Brian Ferneyhough dans le cadre du cursus de composition et d'informatique musicale de l'Ircam. En 1998, il participe également à la session de composition Voix Nouvelles à l'abbaye de Royaumont avec Brian Ferneyhough, Antoine Bonnet et Jean- Marc Singier.

Révélé lors d’un concert-portrait donné en 1998 au Festival Archipel à Genève par l’Ensemble Contrechamps (créations de son Hommage à François Villon et de sa pièce pour ensemble J'étais l'heure qui doit me rendre pur), il s’impose en quelques années sur la scène internationale et reçoit de nombreuses commandes (Ircam, Grand Théâtre de Genève, Orchestre de la Suisse Romande, SWR-Vokalensemble de Stuttgart, Swiss Chamber Concerts, Ensemble Contrechamps, Neuen Vocalisten Stuttgart, Niew Ensemble Amsterdam, Orchestre de Chambre de Lausanne, Festival Archipel, Festival Amadeus...). Il est lauréat de plusieurs prix et bourses de composition : boursier de la fondation Patiño/Ville de Genève à la Cité Internationale des Arts de Paris (1996/1997), du prix du concours de composition « A cappella » de la Ville de Bochum (Allemagne 1998), du prix de la fondation Marescotti (Genève 1998), du prix de la Fondation Bügi- Willert, décerné par Heinz Holliger (2000) et du prix de la fondation Edouard & Maurice Sandoz, décerné par Henri Dutilleux (2000).

Depuis la création de son opéra de chambre Le Marin, d’après le drame de Fernando Pessoa en 1999 au festival Amadeus de Meinier (Genève), sa musique demeure très liée à l’écriture de ce poète. En 2001, il est résident du centre d’études de Ligurie à Bogliasco (Gênes) et ses œuvres sont sélectionnées par le jury du festival Gaudeamus à Amsterdam. En 2002, il est également sélectionné par le comité de lecture de l’Ircam. En 2004, le Festival d'Automne à Paris lui consacre un concert-portrait. Son opéra Mémoires d'une jeune fille triste est créé au Grand Théâtre de Genève en mai 2005. L'Atelier Lyrique de l'Opéra National de Paris lui commande un nouvel opéra de chambre, Les Aveugles, créé en juin 2006. L'Ircam lui commande Delights, pour octuor vocal, ensemble instrumental, et électronique, créé en mai 2007 par l'Ensemble intercontemporain. Xavier Dayer enseigne depuis 2004 la composition et la théorie à la Haute Ecole des Arts de Berne (HEAB) et dirige le Master en Composition. Il est pensionnaire de la villa Médicis à Rome pour l'année 2008/2009. En 2011 Il devient président de la SUISA (Coopérative des auteurs et éditeurs de musique). En 2015 son opéra « les contes de la lune vague après la pluie » est créé à l’Opéra comique – Paris