Voice of nature

 

Laisser œuvrer le hasard signifie pour John Cage créer comme le monde, avec le monde ou pour reprendre ses termes « comme la nature, avec la nature ». C’est montrer en cela que rien ne repose sur la responsabilité de l’homme. Le monde tient tout seul.

Il déclara à plusieurs reprise qu’il est plus intéressant d'écouter les sons de la nature, le son des animaux et le glissement furtif des objets animés par les éléments naturels, par le vent, que la musique préméditée par l'intention d'un compositeur.

L’Ensemble Polhymnia a décidé  de suivre ce chemin en proposant un programme « Voice of nature ».

En partant de la pièce de John Cage, Branches, pour percussion avec du matériau végétal amplifié, en passant par la pièce de Schnittke, Voice of nature, le concert évoluera peu à peu vers une création du compositeur Jacques Demierre pour voix, voix amplifiée, bruit organique perçu par des micros corporels, percussions corporelles, matériel végétal amplifié et l’Ensemble Batida avec un set de sons inédit. 

L’idée serait de retrouver un certain vitalisme musical. La nature révélée, filtrée, amplifiée ou simplement présentée pourrait retrouver sa place dans la création musicale contemporaine. 

Site de Jacques Demierre - http://jacquesdemierre.com

 
Fiche technique : 

Ensemble Polhymnia - 15 chanteuses
Ensemble Batida  - 5 musiciens

Ingénieur du son - David Poissonier

Franck Marcon, direction. 

Dates de concerts : 
Février / Mars 2022